Publié par Christian Millau - Mick Gerriet

Prix des Hussards 2015
Prix des Hussards 2015

PRIX LITTERAIRE DES HUSSARDS 2015

Le Prix littéraire des Hussards 2015 a été attribué ce 12 mars au Café Guitry-Théâtre Edouard VII à Sylvain Tesson pour “Berezina” (éditions Guérin).

Le “Coup de Shako des Hussards” a été adressé par Michel Déon à Alain Cresciucci, auteur d’une importante biographie “Jacques Laurent à l’oeuvre” (éditions P.G.de Roux)

Créé en 2014 par Christian Millau, avec le soutien des avocats spécialistes en droit de la propriété intellectuelle, Marina Cousté et François Jonquères, ce Prix entend faire vivre un esprit d’insoumission, d’aventure et de liberté, allergique à la “pensée béton pour tous” qui marque trop souvent notre époque.

Sa devise est explicite

Un coup d’épée, une porte qui claque et ne jamais se soumettre

Le jury réunit des personnalités de tous bords, tels l’ancien avocat général et polémiste Philippe Bilger, les historiens Jean des Cars et Jean Tulard, de l’Institut, l’ex-directeur de L’Humanité Claude Cabanes, l’éditorialiste du Figaro Yves Thréard, l’écrivain-éditeur de “Service Littéraire” François Cérésa, le critique littéraire Bruno de Cessole, ainsi qu’Eric Naulleau, lui aussi critique incontournable.

La présidence est assurée par Christian Millau, qui fut un proche de Roger Nimier. Il est aujourd’hui, après Michel Déon, le dernier représentant de cette époque fertile.

Quant au lauréat du Prix littéraire des Hussards, il s’est vu offrir une sculpture originale d’Igor Ustinov (fils de Peter Ustinov), ainsi qu’un festin pour quatre convives, préparé par Guy Martin au “Grand Véfour” et sera invité par Alain Françés (la Maison Mettez, n°1 de la mode autrichienne et anglaise) à se vêtir de pied en cap.

En 2014 ce prix avait été attribué à Franz Bartelt pour “Le Fémur de Rimbaud” (Gallimard).

Michel Déon avait reçu le “Coup de Shako des Hussards” pour l’ensemble de son oeuvre et sa contribution à la “Correspondance Morand-Chardonne (Gallimard).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article